Blog

un prêt de 365 000 euros

Lors du dernier conseil municipal (7 décembre 2015), Monsieur le Maire a demandé au conseil municipal l'autorisation de contracter un prêt, de 365 000 euros au taux de 1,96 %, sur 20 ans (remboursement annuel de 25430 euros pendant 20 ans) pour financer les travaux d'enfouissement des petits cables isolés (ER, BT, France Télécom, un projet que notre groupe ne cautionne pas du tout).
 

J'ai proposé à Mr le Maire d'aller moi-même négocier ce taux au près de banques, afin d'obtenir un meilleur taux. Au bout d'un quart d'heure d'âpres discussions, Mr le Maire s'est engagé à me faire une lettre de mandatement pour aller négocier un meilleur taux pour notre village, la lettre devait être à ma disposition dès le lendemain en Mairie.
 

Mr le Maire n'a jamais fait cette lettre de mandatement !
 

Mr le Maire n'a pas respecté son engagement en conseil municipal public.
 

POURQUOI ? Je pense par peur que je trouve un meilleur taux ! MAIS si tel fut le cas, TANT MIEUX pour notre commune.
 

Une telle attitude est incompréhensible, elle va à l'encontre des intérêts du village et de ses habitants.
 

Notre commune a encore des emprunts à des taux supérieurs à 4% !!!!!!!

Depuis maintenant bientôt 2 ans, notre groupe demande à ce que soient renégociés ces taux, qui aujourd'hui sont entre 0.9 et 1.5 %, MAIS rien n'est fait.


C'est DRAMATIQUE pour les finances communales.


Nous demanderons des explications au prochain conseil municipal et vous informerons des réponses apportées.
 

Jean-Luc ARCADE.
 

une immense escroquerie intellectuelle

Malhonnêteté intellectuelle.


La majorité du conseil municipal à la demande de Marc Chuard, de Loétitia Chaboud et de Jean-Yves Périllat, qui sont les meneurs de cette majorité a décidé d' enterrer les petites lignes isolées (Electrification rurale, BT et France Télécom) pour un montant de .................................811 650 euros dont plus de 480 000 euros à la charge de la commune donc des contribuables.


ATTENTION, il ne s'agit pas de l'enterrement de la ligne (MT), Moyenne Tension, 20000 volts qui, elle sera enterrée pour des raisons de sécurisation de l'alimentation électrique par ERDF et financé à 100% par ERDF !


Ni de la ligne (THT) très Haute Tension de 63000 volts enterrée par RTE et financée à 100 % par RTE, pour boucler la régie de Thônes.
 

Il s'agit de l'enfouissement des petits câbles isolés, qui ne dérangent personne et SEULEMENT de Saxias à Jalandre !!!!!!!
C'EST LE PLUS GROS "INVESTISSEMENT" (si l'on peut dire) des 5 prochaines années !!!!!!!


Ce projet date de 2013, je vous joins la simulation de devis du SYANE de 2013, DONC les meneurs étaient au courant de cet "investissement", la plus GROSSE somme d'argent qui sera dépensé par notre commune pour les 5 ans qui viennent.


HORS, JAMAIS ils n'en ont parlé dans leur "programme" (si on peut appeler cela un programme) électoral de 2014, ni dans celui de 2015.
 

C'EST UNE IMMENSE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE.


Les meneurs ont sciemment abusé les électeurs durant 2 campagnes électorales.


Après cette dépense de 480 000 euros, nous ne pourrons plus rien faire pendant 5 ans, et notre commune sera endettée jusqu'au cou, pour RIEN DU TOUT.


La Vérité, avec des documents à l'appui.


Vos conseillers RESPONSABLES.
Aurélie ROCHE, Francis MARCHAL, Jean-Luc ARCADE.

Doc3doc3.jpg (132.55 Ko)

Doc1doc1.jpg (334.56 Ko)

Doc2doc2.jpg (258.18 Ko)
 

les voeux de la majorité......

Vendredi dernier, nous avons assisté aux "voeux" de la majorité municipale de notre village.


Une soirée lamentable, ou l'on a parlé de notre village qu'environ 10 minutes et encore, pour que Monsieur le Maire raconte des sornettes !

Puis pendant plus d'une heure, il fut question de la CCFG !!!!!!! Avec un film de propagande digne d'une autre époque. N'oublions pas que l'argent de la CCFG, c'est l'argent de NOS IMPÔTS et UNIQUEMENT de NOS IMPÔTS, puisqu'une partie des impôts des habitants de Petit-Bornand va directement dans la caisse de la CCFG et que Petit-Bornand paie chaque année plus de 120 000 euros d'adhésion !
 

Monsieur le Maire a parlé de deux "projets" qui en fait n'existe pas, absolument pas.
1/ Le foyer logement dans la maison Pédat. JAMAIS ce dossier n'a été soulevé en conseil municipal et jamais AUCUNE délibération n'a été prise pour cela. Hier, nous nous sommes rendu à la mairie (Aurélie, Francis et moi-même) et avons demandé à consulter le dossier de ce foyer logement: Il n'y a pas de dossier en mairie !
2/ Un aménagement du stade ! JAMAIS ce sujet n'a été abordé en conseil municipal et AUCUNE délibération, ni aucun compte-rendu du conseil municipal n'évoque ce dossier.

 

Puis Monsieur le Maire a parlé d'une éventuelle fusion avec Entremont (suite à des réunions secrètes entre adjoints des deux communes, dont nous étions au courant "en secret").

JAMAIS ce sujet n'a été évoqué en conseil municipal, MAIS, nous nous réjouissons de ce fait, car c'est une proposition que nous vous avions faite lors de nos campagnes électorales ! Fusionner nos 2 communes et bien sur rejoindre la CCVT (Comcom de Thônes), car nous sommes des villages de montagne. Ainsi avec plus de 2000 habitants nous serions la deuxiéme commune de la CCVT après Thônes. Nous pourrions ainsi gérer le Plateau des Glières et notre envirronnement montagnard et touristique.
 

Il y eu encore beaucoup de couacs durant cette soirée des voeux "mémorables", nous y reviendrons ultérieurement.
 

Un sujet beaucoup plus grave et qui impact directement les finances publiques de notre commune, plus de 480 000 euros vont être dilapider et "enterrer" et cela après que les dirigenats de la majorité aient trompé les électeurs. Nous developpons cette explication dans le post suivant.
 

Voeux 2016

Bonne et heureuse année 2016 à tous les habitants de Petit-Bornand les Glières et à ceux qui s'intéressent à la vie de notre village.
 

Amicalement
 

CCFG/Transports scolaires

Vous êtes quelques uns à m'avoir retransmis par mail le courrier suivant :
 

"Bonjour,
Voilà 2 semaines que nos enfants ont repris le chemin du collège Karine RUBY de Saint-Pierre, et force est de constater que les horaires de retour ont bien évolué depuis les 2 dernières années scolaires.
Jusqu'alors, le bus en provenance du collège parvenait chaque soir au 1er arrêt de Petit-Bornand (route de Beffay) aux alentours de 17h10-17h15. Or cette année l'horaire prévu par le transporteur AlpBus pour le retour à ce même arrêt est 17h23 (sur le papier), alors que dans les faits, c'est plus souvent vers 17h40 et après qu'il parvient en réalité à cet arrêt.
• pourquoi une telle différence par rapport aux 2 précédentes années scolaires ?
• est-il admissible que nos enfants scolarisés au collège Karine RUBY, distant de 6,8 kms (toujours par rapport à ce même arrêt), soient déposés le soir près d'une heure après la fin des cours, alors que les collégiens de Thônes (collège des Aravis) parviennent à Entremont à 17h10 après un parcours de 14,2 kms ?
• Où en est-on de l'égalité qui figure pourtant en bonne place sur la devise de notre République lorsque les collégiens de Petit-Bornand sont les derniers à quitter le parking de leur collège chaque soir ?
• Nous voulons bien admettre qu'ayant choisi de résider à Petit-Bornand, nos enfants ne peuvent pas arriver à leur domicile à la même heure que ceux de Saint-Pierre, mais nous demandons à ce qu'ils en partent à la même heure (les devoirs étant les mêmes pour chacun, pourquoi nos enfants devraient-ils disposer de beaucoup moins de temps à y consacrer ?)
• Est-il admissible que la société en charge du transport ai décidé de façon unilatérale et sans dialogue de supprimer un des 2 bus remontant les élèves à la fin de leur journée d'études, pour toujours plus de profit, et au seul détriment de nos élèves collégiens ?
• à titre indicatif, les familles des collégiens de la communautés de communes de Thônes participent à hauteur de 35,- € au coût annuel du transport scolaire, alors que nous versons annuellement pour chaque enfant 80,- € à Proxim iTi, qui est délégataire de la compétence en matière de transport scolaire pour la communauté de communes Faucigny-Glières
Si vous avez les mêmes interrogations que nous, nous vous invitons à les soumettre personnellement à Proxim iTi (contact@proximiti.fr).
Si enfin certains de vos proches, parents d'enfants scolarisés à Saint-Pierre, n'avaient pas reçu ce message, nous vous invitons à leur faire suivre.
Cordialement, bonne réception."

 

J'ai volontairement enlevé le nom de la personne signataire.
 

J'ai quelques remarques à faire sur cette réclamation louable:
1/ La société en charge du transport scolaire ne décide de RIEN, elle exécute le cahier des charges mis en place par le SM4CC (gestionnaire de Proximiti).
2/ Concernant les prix, c'est plus de moitié moins cher coté Thônes !!!!!!! Et le service est excellent !
3/ C'est un problème qui aurait du être réglé depuis longtemps par le maire de Petit-Bornand, qui est aussi vice -président de la CCFG, associé à 3 autres comcom pour former le SM4CC !!!
4/ Quand on vote aux élections municipales, on lit les programmes, on juge les sortants sur leurs promesses non tenues et on ne choisit pas la médiocrité et le renoncement.
5/ J'ai dit et prouvé que nous aurions tout intérêt à faire partie de la CCVT.

 

6/ J'interviendrai par écrit auprès du SM4CC pour avoir des explications.
 

Cordialement .
Jean-Luc ARCADE.

Délibération du conseil municipal du 20 juillet

Extrait

" 7) SYANE - Travaux sur les réseaux de distribution publique d’électricité, d’éclairage public et
sur les réseaux de télécommunication : Opération « Coordination RTE »

 

M. le Maire expose que le Syndicat des Energies et de l’Aménagement Numérique de la Haute-Savoie
envisage de réaliser, dans le cadre de son programme 2015, l’ensemble des travaux relatifs à
l’opération COORDINATION RTE figurant sur le tableau suivant :
d’un montant global estimé à 811 650,00 €
avec une participation financière communale s’élevant à 456 727,00 €
et des frais généraux s’élevant à 24 349,00 €
Il rappelle l’opportunité de l’opération qui permet d’enfouir la ligne électrique basse tension,
l’éclairage public et le réseau France Telecom en coordination avec les travaux de RTE, entre Saxias
et Jalandre.
Il propose que le financement de cette opération se partage entre des fonds propres de la commune et
un emprunt qui sera sollicité soit auprès du SYANE, soit d’un autre organisme si le taux d’emprunt est
plus favorable.

 

M. ARCADE Jean-Luc demande à voir les plans de cette opération. M. le Maire lui répond qu’il ne les
a pas ce soir mais qu’ils sont à sa disposition au secrétariat de la Mairie.

 

Le conseil municipal, entendu l’exposé de M. le Maire, après en avoir délibéré, à 12 voix pour et 3
abstentions,
☑ AUTORISE le Maire à engager les travaux du SYANE relatifs à l’opération COORDINATION RTE."

 

Notre groupe minoritaire ne conçoit pas une telle dépense, c'est un pseudo-investissement de confort, qui n'apporte RIEN aux habitants de notre village.
 

Notre village continue de se dégrader, les bâtiments communaux sont quasi à l'abandon, le foyer rural est obsolète et ne répond plus aux normes, le toit des hangars communaux est pourri d'amiante, AUCUNE structure pour les jeunes, le parcours de santé est à l'abandon, aucun W-C public sur la place du marché, ni poubelles !!! Des bâtiments achetés sans but sont à l'abandon, le camping est détérioré.

NOTRE ENDETTEMENT est irraisonnable et la majorité du conseil municipal enterre plus de 460 000 euros pour la mise sous terre des fils FRANCE télécom, des fils basse tension et des fils de l'électrification rurale !!!!!!!
 

Cela n'apporte AUCUNE plus- value à notre village, aucun service à la population et cette opération continue d'endetter notre municipalité.
 

460 000 euros jetés par la fenêtre !
 

Aurélie ROCHE, Francis MARCHAL et Jean-Luc ARCADE.

Cou

Résultat des élections

Chers Amis.
 

Notre liste, Petit-Bornand les Glières 2014, un Avenir pour notre village. remercie chaleureusement les 342 électrices et électeurs qui ont votés pour nous (9 de plus que l'an dernier), il nous a manqué 31 petites voix pour gagner cette élection (342/373).
 

Nos opposants ont bien manœuvré, en faisant s'inscrire sur la liste électorale beaucoup de membres de leurs famille désinscrits depuis longtemps (car parti vivre ailleurs), ce qui fait que nous nous retrouvons avec 912 inscrits pour 1151 habitants !!! Puis, ils se sont amputés d'un membre défectueux, ce qui leur a été salutaire.
 

Nous sommes bien sûr déçus et étonnés, que la majorité (même petite) ait revoté pour des personnes condamnées pour des faits si graves, que les élections avaient été purement et simplement annulées.
 

Nous félicitons nos opposants pour leur courte victoire et nous souhaitons qu'ils réalisent toutes les promesses électorales qu'ils ont faites.
 

Nous avons donc, à nouveau, 3 élus.
 

Par respect pour notre merveilleux électorat et fidèles à notre engagement citoyen, nous siégerons au conseil municipal, dans une minorité constructive et tenace.
 

Nous sommes TOUJOURS à votre entière disposition et vous pouvez compter sur nous.
Régulièrement, nous vous informerons des orientations prises par le conseil municipal, afin que vous nous fassiez part de vos observations.

 

MERCI de votre confiance
 

Réponse d'Auérlie Roche aux propos de l'adjointe sortante


" RYTHMES SCOLAIRES.
 

J’ai adressé aux habitants de notre village un courrier dans lequel j’explique notre façon d’envisager cette réforme.
 

Il n’y est pas question de libérer une demie journée par semaine, je n’ai pas écrit cela.
 

Notre idée, c’est faciliter la rencontre et le dialogue entre les scolaires et les « personnes âgées » au sein d’un ensemble intergénérationnel.
Les personnes âgées du village et d’ailleurs peuvent apporter beaucoup aux enfants, en leur montrant comment on s’occupe d’un jardin.
S’occuper d’un jardin, cultiver une pépinière (comme c’était le cas autrefois au village), s’initier aux secrets des abeilles avec un rucher pédagogique, découvrir la nature qui nous entoure, encadré par des volontaires du village, nous pensons que c’est un projet qui s’inscrit dans les activités éducatives complémentaires (AEC).
De plus le contact et les échanges entre les enfants et les personnes âgées nous semblent bénéfiques pour les 2.

 

Concernant la formation et la responsabilité, je pense que l’école de la vie est plus réaliste que quoi que ce soit !
 

Je souhaite m’impliquer davantage dans la vie et mettre mes compétences au service de mes concitoyens, en ai-je le droit ?
 

Je suis pompier volontaire et présidente de l’ association des parents d’élèves (APE), je fais cela bénévolement, à ce propos :
 

Pour pallier aux insuffisances de la mairie, l’APE participe de la façon suivante :
1000€ par an et par classe, soit 6000€
1000€ par an sur 3 ans pour financer l'ameublement de la bibliothèque scolaire
1000€ par an pour acheter et réparer les vélos et trottinettes des classes maternelles
APE par enfant: 54€

 

En retour, subvention de 700€, mais l'APE paye la location du foyer rural lors des manifestations (165€)
 

La mairie donne 34€ par enfant de maternel et 57€ par enfant du primaire pour fournitures scolaires
Mise à disposition de navette avec chauffeur
spectacle de Noël, participation de 300€
Goûter de Noël, participation de 400€
Mairie par enfant: 55€

 

Voilà, 54 euros pour les scolaires qui ne coute RIEN aux contribuables, pratiquement égale aux 55 euros de la Mairie payés par le contribuable !
 

JE PENSE AVEC TOUS LES MEMBRES DE L’APE faire mon travail de façon consciencieuse, désintéressée et avec la plus totale abnégation.
 

Alors qu’une personne, adjointe au maire qui gagne 620 euros par mois, donc 44640 euros pour un mandat et qui ne fait partie d’AUCUNE association du village, qui n’a jamais rien fait gratuitement pour ses concitoyens me critique, c’est vrai que j’ai bien du mal à le comprendre et à l’accepter.
 

Je veux travailler pour la petite enfance, pour la jeunesse, pour les personnes âgées, pour toutes les personnes de notre village, en mettant en place des structures.
 

Je remercie les habitants qui me font confiance.
 

Aurélie ROCHE."

 

notre liste - réunion publique le 5 juin 19h30

 

 

Cliquez pour agrandir

Arcade pf2014 0515 1

Arcade pf2014 0515 2

la MARPA

Notre projet phare, la maison intergénérationelle avec cantine scolaire

les Glières

Accueillir les visiteurs, les touristes, les sportifs sur le Plateau des Glières

en installant des W-C publics, des poubelles, des points d'eau potable........

RESPECTER notre héritage historique.

Entremont

Voici la preuve en grandeur nature qu'un petit village bien géré peut donner de grands services à la population.

Bravo à nos voisins et amis!

la CCVT

Faire un référendum à Petit Bornand les Glières pour choisir en connaissance de cause entre CCFG et CCVT.

TOUS ENSEMBLE POUR NOTRE VILLAGE

Electrices et électeurs de PETIT-BORNAND les Glières.
 

Dimanche 7 JUIN, nous nous présenterons à vos suffrages.
 

Nous reconduisons la même liste, aucune défection n'est venu amputer notre équipe, UNIE et SOUDEE plus que jamais.
 

Nous remercions encore les 333 électeurs qui ont voté pour nous et nous remercions par avance ceux qui voteront pour l'Honneur et la Dignité de notre village, le 7 JUIN prochain.
 

Par respect pour notre électorat et pour TOUS les habitants de Petit-Bornand les Glières, nous avons bataillé pendant un an, pour faire éclater la Vérité de la tromperie et de la tricherie de nos opposants lors des dernières élections.
Nos opposants sont RESPONSABLES de cette annulation, condamnés par le tribunal de Bonneville au pénal et au civil, puis condamnés par le tribunal administratif de Grenoble et enfin condamnés par le Conseil d'Etat à PARIS en dernière instance, ils doivent endosser la TOTALE responsabilité de cette annulation.
On ne peut pas s'engager pour son village sur un tissu de mensonges, en faisant courir de fausses rumeurs.

 

Concernant notre programme et nos idées, ils doivent être réalistes et excellents, nous en voulons pour preuve que nos opposants ne cessent de nous copier et de nous plagier.

En reprenant notre programme de 2014 qui figure sur ce site, vous le vérifierez aisément.
 

Je remercie TOUTES mes colistières et TOUS les colistiers, qui m'ont suivi et me font une TOTALE confiance.
 

TOUTE la liste se joint à moi, pour remercier notre colistier Francis MARCHAL, qui a été pendant 35 ans le secrétaire général de notre commune, qui connait PARFAITEMENT TOUS les dossiers et TOUS les chiffres et qui est notre guide pour GAGNER avec VOUS et pour VOUS ces élections municipales.
 

TOUS ENSEMBLE pour NOTRE village.
 

Respectueusement.
Jean-Luc ARCADE.

 

7 juin
 

CHERS CONCITOYENS DU PETIT-BORNAND LES GLIERES

3 députés, 1 sénateur, 3 conseillers départementaux, 1 conseiller régional, président de communauté de commune qui usent et abusent des logos des institutions républicaines, alors que le code électoral l’interdit formellement, veulent politiser notre élection municipale, c’est à la fois risible et pitoyable.
 

Dans notre commune, nous ne faisons pas de politique politicienne, car être Maire, c’est être au service de toutes et tous, sans aucune distinction que ce soit. C’est un manque de respect fondamental de l’électeur que ce clivage de la population.
 

Il y a donc le feu chez nos opposants pour qu’ils soient obligés d’appeler au secours.
 

JAMAIS la Haute-Savoie n’avait vu pareille armada venir tenter de forcer la décision dans une élection municipale.
JAMAIS à ma connaissance des députés extérieurs à notre circonscription n’ont pratiqué pareille ingérence dans le choix des électeurs d’une commune.
JAMAIS le président du Conseil Général Haut-Savoyard ne s’était immiscé de façon aussi partisane et ostensible dans une affaire municipale. Les positions sectaires et de partis pris sont contraires à l’esprit démocratique.

 

Les prédécesseurs de l’actuel président, Arthur LAVY, Bernard PELLARIN et Ernest NYCOLLIN nous avaient habitués à un total respect de l’électorat et des valeurs de la République.
Ils étaient des présidents respectés de toutes et tous parce qu’ils n’étaient les hommes d’aucun clan.

 

Aujourd’hui hélas, le président du Conseil Départemental est l’homme d’un clan, d’un député, d’un sénateur qui cherchent par tous les moyens à mettre la main sur toute l’administration haut-savoyarde, à forcer les élus municipaux à la subordination et à étouffer les positions divergentes sans lesquelles il n’y a plus de démocratie, car c’est bien la richesse des différentes opinions qui assoit une démocratie, établissant un débat d’idée et de valeur.
 

Voilà tout le sens de cette incroyable irruption d’une brigade d’élus nationaux et départementaux dans notre vallée du Borne.
 

Qu’ils sachent cependant que les électrices et les électeurs du Petit-Bornand sont suffisamment adultes et réfléchis pour ne pas se laisser abuser, ils n’ont pas besoin qu’on leur tienne la main pour glisser un bulletin dans l’urne.
Ils entendent bien par leur vote du 7 juin prochain conserver la maîtrise des décisions qui les concernent et ne pas les abandonner aux mains d’élus et de collectivités extérieures.

 

Demain, si vous élisez l’équipe que je vous propose, soyez certain qu’elle déploiera une énergie salutaire au service de tous les habitants de notre commune et bénéficiera des soutiens et appuis républicains dus à chaque commune ; appuis préfectoraux, parlementaires, départementaux et régionaux, car nous sommes dans un état de droit.
Votre Maire ne sera pas un pantin au bout d’une ficelle.
Ces soutiens affichés aujourd’hui au maire sortant ne doivent pas faire illusion, prendre les borniands pour des moutons est outrageant pour l’électorat.

 

Ces soutiens ne doivent pas masquer non plus l’incapacité de nos opposants à gérer et leurs maladresses qui ont plongé notre commune dans les gouffres de l’endettement, plus de 2.5 millions d’euros sur 30 ans, sans aucun service public, ni aucun service à la population !
 

Nos opposants qui je le rappelle ont déjà usé de malversations par la diffusion d’un tract mensonger, injurieux et diffamatoire, pour lequel ils ont été condamnés au CIVIL et au PENAL par le tribunal correctionnel de Bonneville et condamnés ensuite par le tribunal ADMINISTRATIF de Grenoble et le CONSEIL d’ETAT à Paris avec l’annulation des élections par LEURS FAUTES.
 

L’annexion de PETIT-BORNAND les Glières par des élus irrespectueux du peuple et de la démocratie n’aura pas lieu.
 

Votre vote sera le garant de l’intégrité de notre territoire communal, car l’HONNEUR des habitants de PETIT-BORNAND les Glières, c’est de décider seul de leur avenir.
 

Respectueusement.
Jean-Luc ARCADE.

Arcade

 

Petite enfance, Rythmes scolaires, Jeunes du village


Chères électrices, chers électeurs


Dimanche 7 Juin, nous retournerons aux urnes pour élire un nouveau conseil municipal.
 

Je ne reviendrai pas sur les condamnations de nos opposants, par les différents tribunaux, civil, pénal, administratif et par le conseil d’Etat qui ont fait que les élections ont été purement et simplement annulées du fait de leurs malversations.
Nous souhaitons tourner la page de ces actes malheureux et préjudiciables pour les habitants et tous ensemble, nous voulons faire avancer notre village.

 

Vous connaissez tous mes engagements au sein de notre commune, maman de 3 enfants, pompier volontaire, présidente de l’association des parents d’élèves (APE), je souhaite m’impliquer encore davantage et mettre mes acquis et ma volonté au service du village.
Par la présente, je souhaite vous exposer succinctement (tout cela sera développé lors de notre réunion publique) notre façon de voir les choses et la manière de les mettre en œuvre pour un développement constructif et harmonieux de notre commune.

 

Petite enfance
Notre projet de village est la réalisation d’un centre intergénérationnel regroupant une maison pour personnes âgées, une cantine pour préparer les repas des personnes âgées, des enfants scolarisés et des personnes qui le désirent (portage à domicile sur la commune) et une crèche (ou micro crèche) pour accueillir les tout petits. Un projet sain sur un terrain communal (pas d’achat de foncier) et éligible à diverses formes de financements, qui créerait une vingtaine d’emploi SUR PLACE et indélocalisable.

 

Rythmes scolaires
La réforme des rythmes scolaires, bonne ou mauvaise est là, il faut faire avec.
Ces rythmes scolaires ne doivent pas être réducteurs et se borner à être seulement et simplement une gestion des quarts d’heures et des demi-heures.

Les TAP (temps d’activité périscolaires) doivent permettre la mise en place d’ateliers périscolaires pour les rendre accessibles à nos enfants. Nous devons nous organiser, car au Petit-Bornand nous n’avons pas de structures permettant ce genre d’activité, c’est pour cela que ces TAP doivent être modulables. En effet, les scolaires de Bonneville ont tout à leur disposition (médiathèque, centre de loisir, city-stade dans tous les quartiers, animateurs …). Le temps de déplacement vers ces structures réduirait à néant le temps d’activité des enfants.
 

C’est pour cela que nous devons trouver des activités sur place. Nous souhaitons mettre en place des jardins éducatifs, toujours à proximité du centre intergénérationnel. Les jeunes retraités du village, ainsi que les pensionnaires de la maison de retraite pourraient former les petits jardiniers, voire une pépinière scolaire (comme il en existait déjà une). Un rucher éducatif pourrait aussi être installé. Les parents, grands-parents et autres personnes seraient les bienvenus pour l’encadrement et nous nous engageons à aider tous les bénévoles dans la création de structures associatives permettant de participer aux TAP.
Pour la mise en place de ces activités l’état alloue une somme de 54 Euros par élève et par an, ce n’est pas rien. Aujourd’hui cet argent est perdu (environ 8000 Euros) pour nos enfants car rien n’a été mis en place, c’est bien dommage. Former nos enfants grâce à la mixité des âges, à proximité de la maison de personnes âgées, voilà, un vrai projet de village.

Avançons tous ensemble.
 

Les jeunes du village
Nous avons la volonté d’être aux cotés des jeunes du village.
Un local doit être mis à disposition d’une association des jeunes à proximité d’un city stade (qui existe dans 90% des communes de France). Un lieu de rencontre, des structures pour les jeunes liés par un contrat d’engagement citoyen. L’association des jeunes (de 15 à 26 ans) en échange de ces structures participera à l’embellissement du village par des journées de nettoyage, la gestion et l’animation du camping, la réhabilitation du site de la pépinière et du parcours de santé, l’entretien des chemins muraux et de randonnée pédestre (subventionné par le conseil général). Impliquer les jeunes à la vie du village en leur donnant les moyens et l’envie de cette implication. Un partenariat gagnant/ gagnant.
En échange de cette implication citoyenne, notre municipalité pourra participer au financement des permis de conduire, des forfaits de ski etc…

 

Nous avons bataillé, pour vous, pour la dignité de notre village, car on ne peut s’engager pour la cause municipale que sur des vérités.
 

Je m’engage sur la mise en place de ces projets pour la petite enfance, les rythmes scolaires et les jeunes du village avec toute ma volonté et ma passion car ce sont des priorités pour nous et des compétences de base pour une commune.
 

Vous pouvez compter sur moi.
 

Amicalement.
 

Aurélie ROCHE.

 

le Plan de Prévention des Risques naturel

Le respecter est crucial pour éviter les accidents.

Ppr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site